Accueil

Tourtouse

Mobilisation samedi 5 Mars à ST GIRONS contre le projet de ferme industrielle: Protégeons le ruisseau d’Argent et les écrevisses à pattes blanches.

COUP VACHE EN EAU DOUCE from jean samouillan on Vimeo.

Pour voir leur site: Les écrevisses. vous pouvez également signer la pétition en ligne  ou la télécharger et l’imprimer .

Bienvenue sur notre site

Qui sommes-nous?

l'Ariège photoL’association le Chabot est animée aujourd’hui, par un bureau totalement bénévole. Elle est agréée association de protection de l’environnement, est membre  de France-Nature-Environnement (FNE).

Elle est très attachée au principe de l’action en partenariat avec les autres associations intéressées au milieu naturel rivière : Comité Ecologique Ariégeois, Pêcheurs, associations de protection d’autres cours d’eau.

Nos adhérents sont des pêcheurs, riverains, environnementalistes, amoureux de la nature …

Pour télécharger nos statuts, c’est ici

L’association  le ChabotLa rivière Ariège

  • Contribue à la réflexion collective : ses représentants participent à diverses commissions et groupes de travail de niveau local et départemental ; l’association publie des articles pour l’information du public sur les dossiers en débat.
  • Dépose des observations à de nombreuses enquêtes publiques sur le bassin de l’Ariège (demandes d’autorisation, renouvellements de droits d’exploitation, stations d’épurations nouvelles, plans de gestion des déchets, travaux en rivière etc…).
  • Alerte les autorités publiques sur les atteintes importantes qu’elle constate : dépotoirs en berges, risques sur certains sites, travaux illégaux, pollution…
  • Appuie ou prolonge ses interventions par la préparation de dossiers spécifiques : vidanges dites  » transparences », dépôts et rejets en berges, problèmes d’assainissement etc.. qui sont adressés aux institutionnels et aux associations partenaires.
  • S’associe à des opérations de nettoyage de cours d’eau, à des projets éducatifs, à des manifestations publiques d’éducation à l’environnement.

Les habitants de la rivière

Truite FarioComme un très grand nombre de rivières, la rivière Ariège a vu ses peuplements s’affaiblir progressivement. Pour certaines espèces, on parle d’état « sublétal » (risque d’extinction) des peuplements.

Cependant, si les fonds restent propres pendant au moins deux ans, si les débits sont meilleurs,et si on lui laisse quelques crues printanières la rivière montre ses capacités de régénération.

Les collectivités et les institutions publiques, les entrepreneurs et les exploitants, le monde la pêche et celui des loisirs, les particuliers et les associations,
tout le monde est concerné par la sauvegarde des cours d’eau.
En Ariège la plupart des communes se sont associées en structures de gestion spéciales avec l’appui du conseil général et de l’agence de l’eau. Elles disposent des résultats d’une étude d’ensemble de la rivière et de son bassin versant.