Projet de réalimentation du barrage de Montbel par le Touyre

Barrage de Montbel; Quoi de neuf?

Un petit retour sur les soirées  d’informations et d’échanges sur le projet de réalimenter le barrage de Montbel par le Touyre .

1- Pour commencer celle  du 1er septembre à Léran.

Les associations de protection de l’environnement  devaient y exprimer et leurs inquiétudes et leur position face au projet de réalimenter .

La salle était pleine et certaines personnes se sont retrouvées à l’extérieur. Elle était occupée pour moitié (une quarantaine) par des chasseurs, des anti-ours et des agriculteurs membres de la FNSEA  encadrés par leurs dirigeants, qui s’étaient donné rendez-vous …

Henri Delrieu, porte-parole de notre association, présentait un diaporama explicatif sur les dangers du projet, soulignant aussi que ce projet visait avant tout à servir des pratiques agricoles polluantes et trop consommatrices en eau.

En effet, face au changement climatique et à l’effondrement massif de la biodiversité, que plus personne ne peut contester, les pratiques agricoles de production intensive et gourmandes en eau devront changer, l’agriculture paysanne et l’agro-écologie devront prendre une place prépondérante.  Les échanges ont été houleux car certains agriculteurs refusaient d’entendre la position des associations  présentes à cette réunion (Le Chabot, Anper Tos Pyrénées, CEA, les Faucheurs Volontaires et l’association DAME).

Nous regrettons que la présence des forces de l’ordre ait dû être mobilisée afin que cette réunion puisse se tenir et se passe au mieux, vu les conditions, et qu’elle ne finisse pas une nouvelle fois, comme celle du 5 mai à la Bastide de Sérou.

A l’inverse, des habitants sont venus nous remercier chaleureusement des informations que nous leur avions apportées. Voir également l’article dans notre revue de presse

2- la suite avec la consultation publique du 8 novembre  à Mirepoix.

Où la aussi la salle Paul Dardier était pleine avec les principaux défenseurs du projet et Henri Delrieu qui représentait les associations et collectifs contre ce projet , ainsi qu’Alain Baudry , vice président  de FNE Midi Pyrénées.

Chacun a présenté ses arguments pour ou contre ce projet avec des interventions du public mais sans être convaincus de changer et de voir les choses autrement, malgré un diaporama trés explicatif  et trés applaudit , présenté par notre porte parole Henri Delrieu sur la nocivité de faire ce projet.

C’est pour cette raison que vous trouverez en cliquant sur liens ci dessous le tract et la pétition que vous pouvez télécharger et imprimer car nous comptons sur vous pour informer le public et recueillir des signatures contre projet nocif et inutile.

Tract détourner le Touyre                     La pétition version papier contre le projet

La pétition en ligne contre ce projet

 

Création: Ph.Misset © 2018 Frontier Theme