Hydro-éléctricité

Impact sur l’environnement

Hydroélectricité, une énergie écologique ?

Barrage hydro-éléctrique

Barrage hydro-éléctrique

Intervention du Chabot sur le site de l’actu environnement après un article sur le renouveau des microcentrales.

L’impact sur l’environnement des ouvrages hydroélectriques se situe à deux niveaux :

  • Il y a un impact directement lié à la présence même du barrage,
  • Il y a un impact associé au fonctionnement de l’installation, c’est-à-dire associé aux vidanges.

Voir les photos de la vidange du barrage de Riète

Cet impact peut simplement être visuel ou concerner les cours d’eau, au niveau quantitatif et ou qualitatif, pouvant perturber la vie aquatique faunistique et ou floristique.(…)

Il est évident que ces aménagements en rivières, qu’ils soient de petite ou de grande capacité, ont une incidence sur le régime d’écoulement puisqu’ils peuvent modifier plus ou moins temporairement l’hydrologie naturelle des cours d’eau. Les modifications ne concernent pas seulement les aspects quantitatifs mais aussi les aspects qualitatifs : les matières en suspension, les sédiments, l’évaporation, les paramètres physico-chimiques, tels que la température de l’eau, l’oxygène dissous…, la vie piscicole, la flore et la faune aquatique, en observant que chaque fois un nouvel équilibre s’instaure.

Vous voulez en savoir plus, ou lire l’intégralité du document dont j’ai tiré mes renseignements?

CATHELINE C. (1998) Vidange des barrages EDF: Quels impacts sur l’environnement?

Intervention du Chabot sur le site de l’actu environnement après un article sur le renouveau des microcentrales.

Débits réservés

C’est le non respect de valeur de débit maintenu à l’aval d’un ouvrage de prises d’eau. Ce point a mobilisé le Chabot, notamment pour le vicdessos.

Vous trouverez ci dessous tous les documents relatifs aux problèmes rencontrés pour les débits réservés sur cette rivière.

Renouvellement des concessions du Vicdessos

Vicdessos_debits_reserves

Résultat du débit réservé sur le Vicdessos

Après 14 ans d’attente pour Auzat-Bassiès et plusieurs années d’interventions du Chabot, nous avons déposé un dossier très étoffé aux enquêtes publiques pour Sabart et pour Auzat-Bassiès et nous avons rencontré les commissaires enquêteurs. Mais les résultats ne sont pas à la hauteur de nos espoirs et de notre travail.

Certes, le plus important est obtenu puisque les débits du Vicdessos vont être fortement revus à la hausse (1/10ème du débit moyen), mais rien de plus que ce que nous avons pu voir lors de la consultation du dossier d’Edf:

  • Rien sur les débits en provenance de Soulcem, returbinés au lieu d’être immédiatement restitués,
  • Rien sur les éclusées,
  • Rien sur les contrôles qualité et le suivi des milieux,
  • Rien sur les aspects paysagers.
  • Rien sur la durée de la concession de 40 ans, pour ne parler que des points les plus importants.

Encore heureux que les termes de la nouvelle loi sur l’eau ne soient pas appliqués (1/10ième, en moyenne, sur l’année et 1/20ième du module possible !).

Photos du résultat des débits réservés sur le Vicdessos.

Accès aux poissons migrateurs

Le bon équilibre d’une rivière ne se fait pas sans poissons. Certains sont des migrateurs, pour qu’ils puissent se reproduire, ils doivent pouvoir remonter les cours d’eau.

Le tableau suivant montre dans quel état se trouvent les aménagements prévus à cet effet.