Gravières ou Carrières

Projet de carrière à Bédeilhac :

Bonne Nouvelle en avril 2015 : Deanjan retire son projet ( voir article)

Conférence de Presse du 02 mars 2015

Malgré tous les arguments avancés et tous les avis opposés, y compris des communes environnantes, le commissaire enquêteur rend un avis favorable assorti de quelques « recommandations » et d’une liste de « préconisations » qui n’ont et n’auront d’autre effet que de lui donner un semblant de bonne conscience.
Il retourne d’un revers de main 1 100 pages d’arguments avec des :
• Les protections ? Natura 2000, Znieff, Zico, Biotope… oui bien sûr, il y en a ! mais c’est bien connu, elles ne servent à rien …
• Tourisme, site touristique? C’est pas grave. Et pour la sécurité, il n’y a cas déplacer un panneau et le tour est joué !
• Les nuisances ? bah, les habitants du village y sont habitués depuis longtemps, pour eux ça ne va rien changer !
• On a déjà plein de cailloux ? mais non mais non, dans 25 ou 30 ans il en manquera…
Etc. etc. Allez, circulez, il n’y a rien à voir…

Encore une fois, le courage de ces commissaires enquêteurs s’arrête aux portes des intérêts des lobbies carriers.
Pour toutes les ouvertures de carrières ou de gravières, et sur toutes les dernières enquêtes du département, aucun commissaire n’a osé porter un avis négatif !
Et il y en a eu ! Colas-BGO à Saverdun, MPG-Lafarge à Montaut, Denjean-Cemex à Saverdun, Mallet-Spie Batignolles à Montaut, Rescanières-Vinci à Pereille, encore Colas-BGO à Manses et maintenant à nouveau Denjean-Cemex à Bedeilhac, sans oublier Marbres Stone à Seix.
En moins de 4 ans, plus de 1000 hectares sacrifiés et 4,5 millions de tonnes de cailloux autorisés par an sans aucune réelle nécessité, aucun avis négatif sur 8 enquêtes publiques. La course à la spéculation sur les autorisations et le pillage des ressources sont avalisés.
C’est navrant.

Mais le vent risque de tourner , nous restons mobilisés, car rien n’est joué.
Et nous irons jusqu’au bout pour éviter ce sale coup.
Plus que jamais nos associations de protection de l’environnement vont agir de concert et se serrer les coudes. Et notre association en fera partie.

Pour commencer nous vous donnons rendez vous à la manifestation   organisée par les Gardiens du Calamès le vendredi 6 mars à 10heures devant la préfecture de Foix.   

Schéma départemental des carrières :

Le préfet  s’empresse de prendre un arrêté le 24 décembre 2013 concernant le nouveau schéma départemental des carrières ( voir article)

Conférence de Presse du 3 janvier 2014

 C’est une très bonne nouvelle et nous nous en réjouissons tous  si vous désirez en savoir un peu plus (cliquez ICI) ou ci dessous, voir aussi notre rubrique Revue de Presse.

Par son jugement du 19 décembre 2013  le Tribunal Administratif de Toulouse donne raison aux associations et annule purement et simplement la modification du Schéma Départemental des Carrière d’Ariège, prise par le Préfet Valette de l’époque, qui prétendait autoriser ce désastre environnemental et social, cette boulimie consumériste irréversible de graves « nobles » et de bonnes terres agricoles.  (voir article)

Conférence de Presse du 8 octobre 2013:  ( à lire)    et article (voir article du 9 octobre 2013)

Dans l’attente du Schéma départemental de gestion des déchets du BTP, nous attendons de Madame la Préfète de l’Ariège un moratoire immédiat sur ces pratiques.

liens sur les photos :
en ligne sur facebook : https://www.facebook.com/basse.ariege
Denjean , carton rouge , remblais dans la nappe phréatique : http://www.flickr.com/photos/104520887@N03/

Le Chabot – Association de Protection des Rivières Ariégeoises –

Agréée Protection de l’Environnement – Membre FNE Midi Pyrénées