Débits réservés

Le débit réservé a été conçu dès la loi de 1919 pour préserver le milieu aquatique :

  • 1/40ème pour les aménagements existants.C’est le débit minimal restant dans le lit naturel de la rivière entre la prise d’eau et la restitution des eaux en aval de la centrale, garantissant en permanence la vie, la circulation et la reproduction des espèces vivant dans ces eaux.

La loi pêche de 1984 a ensuite fixé de façon normative le débit réservé au :

  • 1/10ème du débit annuel moyen (module) pour tout nouvel aménagement,
    ou faisant l’objet d’un renouvellement de droits de concessions.
Résultat des débits réservés sur le Vicdessos

Résultat des débits réservés sur le Vicdessos

 Le bassin du Vicdessos supporte un grand nombre de prises d’eau, de conduites forcées et de retenues de barrages qui alimentent un complexe Edf de cinq usines d’exploitation hydroélectrique. La plus grosse partie des eaux qui alimenteraient le Vicdessos étant dérivées en conduites forcées vers les barrages et usines hydroélectriques, la totalité de son parcours  » naturel  » est en débit réservé ( au mieux 1/40ème), excepté 300m dans Auzat entre l’usine Edf et la grosse (re)prise d’eau de la conduite forcée vers Sabart. Sabart est le dernier complexe de turbinage de ce sous- bassin, juste avant la confluence avec l’Ariège

Lire  la suite