Barès

Objet du courrier

Décharge de Barès

Varilhes le 20 avril 2004

Copies pour information :
-Agence de l’Eau Adour Garonne
-C.E.A.
-OBSERVATOIRE de l’Environnement
-PREFET
-S.Y.R.R.P.A.

Monsieur le Maire de Pamiers,

Lors de notre rencontre le 23 avril 1999, vous nous aviez appris que la commune devait
mener une étude pour déterminer l’étendue et la nature des pollutions entraînées
par la situation de la décharge de Barès vers la rivière Ariège, les risques d’éboulements
dans la rivière ainsi que les solutions pour sa réhabilitation.
Le RTM en avait à l’époque élaboré le cahier des charges.
Nous avions également transmis à la Préfecture un courrier, accompagné de quelques suggestions de réflexions relatives à ce sujet. N’ayant pas eu d’échos officiels de la part de la commune suite à cette étude,
nous nous demandons ce qui est ressorti de l’expertise.
Le classement de l’ancienne décharge de Barès (Turrel) en priorité n°1 dans le Plan Départemental des Décharges nous laisse conclure du danger et de la gravité de la situation.
Malgré ceci, à ce jour, rien n’a été fait .

Aussi, nous devons aujourd’hui vous alerter de nouveau : suite aux crues du mois de janvier 2004 (les 12 et 24 janvier) et comme cela était prévisible, nous avons constaté qu’une partie de la colline supportant l’ancienne décharge a de nouveau été rongée et emmenée par la rivière.
Selon les endroits, le cours d’eau s’est enfoncé dans la berge de plusieurs mètres, déportant un peu plus le courant sur la rive gauche et entraînant dans ses flots aussi bien la berge que les arbres et déchets que celle-là maintenait.

Les prochains effondrements risquent d’être encore plus dangereux, car les gros amas de déchets encombrants clairement visibles sur la décharge se trouvent plus proches de la rive et seront donc prochainement entraînés à la rivière. Nous avons pu également noter la dégradation de la berge en aval direct de la décharge, sous les propriétés du chemin de Barès.

Nous renouvelons donc notre appel auprès de vous : il est des plus urgents de prendre des mesures afin que soit stoppé l’effondrement de la décharge dans la rivière ; il faut dépolluer et réhabiliter le site, dans l’intérêt de la rivière et des citoyens Apaméens.
Le comblement progressif de la rive droite par des gravats pour élever la berge, n’aura fait qu’accélérer le déportement et la vitesse du courant vers la rive gauche. Sur ce point, afin de ne plus aggraver la situation, nous vous demandons d’être très attentif à ce que de nouveaux apports ne soient pas permis sur ces terrains en rive droite. Cette zone d’épandage de crue naturelle et l’ancienne sablière constituent certainement un secteur important à prendre en compte pour la résolution du problème de l’ancienne décharge.
Nous sollicitons une réponse sur les mesures que vous comptez prendre pour faire avancer ce dossier.

Dans l’attente d’une issue heureuse à ce problème très préoccupant,
je vous prie d’agréer, Monsieur le Maire, nos sincères salutations.

Pour le CHABOT
JENN Jean Pierre

Photos accompagnant le courrier (cliquez dessus pour les agrandir):

 Décharge de Barès

0 Partages
Création: Ph.Misset © 2018 Frontier Theme